Election Presidentielle de 2020 en Guinée, Plenière sur la fixation du cadre juridique de l’élection présidentielle de 2020 et les modalités d’assainissement du fichier électoral par la CENI-GUINEE

Plenière sur la fixation du cadre juridique de l’élection présidentielle de 2020 et les modalités d’assainissement du fichier électoral par la CENI-GUINEE

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a tenu une plénière axée sur la fixation du cadre juridique de l’élection présidentielle de 2020 et les modalités d’assainissement du fichier électoral. Selon le compte-rendu, en raison de la crise sanitaire, neuf commissaires ont pris part physiquement à la plénière, six par visioconférence et deux commissaires étaient excusés. Conformément aux dispositions de l’article 43 de la Constitution, lit-on dans un communiqué, ‘’la date du dimanche 18 octobre est proposée comme jour du scrutin pour le premier tour de l’élection présidentielle de 2020’’. ‘’Cette proposition de date sera adressée dans les formes et délais requis par la loi au Président de la République pour confirmation’’, mentionne la CENI dans son communiqué publié vendredi. L’organe de gestion des élections annonce qu’un délai de quinze (15) jours est prévu pour une opération de révision à titre exceptionnel des listes électorales. Cette opération de révision à titre exceptionnel ne portera que sur la vérification et l’enrôlement des deux millions quatre cent trente-huit mille neuf cent quatre-vingt-douze (2.438.992) électeurs mis de côté lors des scrutins du 22 mars 2020. Il sera également question d’enrôler les électeurs ayant atteint 18 ans révolus. La CENI s’est engagée à effectuer à assainir le fichier électoral avant la tenue de la présidentielle. Elle entendre radier les doublons, les mineurs ainsi que les électeurs décédés.

Laisser un commentaire